Groupe de travail HASTEC «Formes et fonctions du dessin technique (xvie-xxe s.) »

Projet Hastec 2020 porté par Valérie NEGRE (Univ. P1, IHMC) en partenariat avec le CAK (L. Hilaire-Pérez référente)

Résumé

Le projet vise à créer un groupe de travail autour du thème du dessin technique (xvie-xxe siècle). Alors que les études sur les dessins scientifiques se sont multipliées, qu’elles bénéficient depuis les années 1990 de recherches croisées entre les historiens des sciences et les historiens de l’art ainsi que de vastes programmes de recherche sur les types et même les « styles » d’images scientifiques, les dessins techniques n’ont fait l’objet d’aucune approche transversale sur une longue période. Le thème est propice au décloisonnement des disciplines historiques et le groupe entend le développer dans cette direction en favorisant le dialogue entre les champs académiques des techniques, des sciences, des arts et de l’économie. La dimension européenne du projet réside dans les corpus étudiés : sources françaises, anglaises, suisses et américaines, et la mise en relation des laboratoires français avec l’École polytechnique fédérale de Lausanne, La Société des arts de Genève et la Society of Arts de Londres. Un premier ensemble de questions porte sur la nature, la forme et la matérialité des dessins techniques ; un deuxième sur la fonction de ces dessins.

Journées d’étude

14 octobre 2020 Société d’Encouragement

Genève

Londres



Citer ce billet
Liliane Hilaire-Perez (2020, 1 avril). Groupe de travail HASTEC «Formes et fonctions du dessin technique (xvie-xxe s.) ». Techniques et production dans l'histoire. Consulté le 23 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/urvf

Auteur/autrice : Liliane Hilaire-Perez

Liliane Hilaire-Pérez est professeure d’histoire moderne à l’Université de Paris (Diderot) (EA Identités-Cultures-Territoires ICT), directrice d’études à l’EHESS (Centre Alexandre Koyré) et membre de l’IUF. Elle a notamment publié L’invention technique au siècle des Lumières (Albin Michel, coll. L’Évolution de l’Humanité, 2000), La Pièce et le geste. Artisans, marchands et savoir technique à Londres au XVIIIe siècle (Albin Michel, coll. L’Évolution de l’Humanité, 2013). Elle a récemment édité : avec Guillaume Carnino et A.Kobilsky, Histoire des techniques. Mondes, sociétés, cultures (XVIe- XVIIIe siècle), PUF, Nouvelle Clio, 2016 ; en collaboration avec Valérie Nègre, Delphine Spicq, Koen Vermeir, Le livre technique avant le XXe siècle. À l’échelle du monde, CNRS Éditions, coll. Alpha, 2017 ; avec Guillaume Crnino et Jochen Hoock, La technologie générale. Johann Beckmann Entwurf der allgemeinen Technologie/Projet de technologie générale (1806), PUR, 2017. Son dernier article paru est : “‘What Is Technology?’: An Enquiry into the Science of the Arts at the Dawn of Industrialisation”, in Kristine Bruland, Anne Gerritsen, Pat Hudson, Giorgio Riello (dir.), Re-inventing the Economic History of Industrialisation, McGill-Queens University Press, 2020, p. 44-58. Elle est responsable de la revue Artefact. Techniques, histoire et sciences humaines https://journals.openedition.org/artefact/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search