Florence Hachez-Leroy, Menaces sur l’alimentation, 2019

Menaces sur l’alimentation. Emballages, colorants et autres contaminants alimentaires, XIXe-XXe s.

Collection “Table des hommes”, PUFR-PUR.

Au XIXe siècle, l’apparition de nouveaux matériaux d’emballage et des additifs alimentaires de synthèse révolutionne la conservation des aliments. Pourtant ces progrès induisent des menaces sur l’alimentation – intoxications ou fraude avérée – contre lesquelles pouvoirs publics et scientifiques engagent une lutte commune. Un long processus de régulation s’amorce dans les pays industrialisés et aboutit après-guerre à la création d’organismes supra nationaux comme la Food and Agriculture Organization (FAO) des Nations-Unis.
Analysant plusieurs cas emblématiques et fascinants comme l’arrivée progressive des colorants dans les aliments, le développement des emballages en cellophane, ou l’utilisation des sels d’aluminium, cet ouvrage propose une histoire croisée des cultures de l’alimentation et de la toxicologie alimentaire à l’échelle internationale.
Cette histoire des colorants et des emballages alimentaires met en exergue des controverses du XIXe siècle qui résonnent avec les questions actuelles comme celle sur l’aluminium et la santé ou encore les emballages plastiques et l’environnement. Cette réflexion neuve dessine un paysage historique fascinant où circulent scientifiques, industriels, législateurs, hommes politiques et simples citoyens.

 

 



Citer ce billet
Liliane Hilaire-Perez (2020, 1 avril). Florence Hachez-Leroy, Menaces sur l’alimentation, 2019. Techniques et production dans l'histoire. Consulté le 23 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/urvh

Auteur/autrice : Liliane Hilaire-Perez

Liliane Hilaire-Pérez est professeure d’histoire moderne à l’Université de Paris (Diderot) (EA Identités-Cultures-Territoires ICT), directrice d’études à l’EHESS (Centre Alexandre Koyré) et membre de l’IUF. Elle a notamment publié L’invention technique au siècle des Lumières (Albin Michel, coll. L’Évolution de l’Humanité, 2000), La Pièce et le geste. Artisans, marchands et savoir technique à Londres au XVIIIe siècle (Albin Michel, coll. L’Évolution de l’Humanité, 2013). Elle a récemment édité : avec Guillaume Carnino et A.Kobilsky, Histoire des techniques. Mondes, sociétés, cultures (XVIe- XVIIIe siècle), PUF, Nouvelle Clio, 2016 ; en collaboration avec Valérie Nègre, Delphine Spicq, Koen Vermeir, Le livre technique avant le XXe siècle. À l’échelle du monde, CNRS Éditions, coll. Alpha, 2017 ; avec Guillaume Crnino et Jochen Hoock, La technologie générale. Johann Beckmann Entwurf der allgemeinen Technologie/Projet de technologie générale (1806), PUR, 2017. Son dernier article paru est : “‘What Is Technology?’: An Enquiry into the Science of the Arts at the Dawn of Industrialisation”, in Kristine Bruland, Anne Gerritsen, Pat Hudson, Giorgio Riello (dir.), Re-inventing the Economic History of Industrialisation, McGill-Queens University Press, 2020, p. 44-58. Elle est responsable de la revue Artefact. Techniques, histoire et sciences humaines https://journals.openedition.org/artefact/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search