Réveiller les morts : techniques de survie et de réanimation, XVIIIe-XXIe siècle

26e Rendez-vous de l’histoire de Blois
Vendredi 6 octobre de 16H00 à 17H30
INSA- Bâtiment principal – Petit amphi
Carte blanche du Groupe de recherche Techniques et production dans l’histoire et de la Maison Française d’Oxford

Pratiques de fumigation et autres dispositifs de sauvetage mis en œuvre au XVIIIe siècle pour réanimer les noyés et les personnes en état de mort apparente, cercueils innovants conçus un siècle plus tard pour permettre aux enterrés vivants de se manifester et d’appeler au secours, cryogénie et greffes d’organes qui suspendent la mort ou prolongent l’existence au-delà du dernier souffle dans nos sociétés contemporaines : toutes ces techniques nous invitent à nous interroger sur l’histoire des cultures matérielles et des imaginaires qui sont censés séparer les vivants et les morts.  

Modération :

Mélanie Traversier, Professeure d’histoire moderne, Université de Lille

Intervenant.es :

Perig Pitrou, Directeur de recherche, CNRS, Collège de France-PSL, Équipe Anthropologie de la vie et Maison Française d’Oxford  

Stéphanie Sauget, Professeure d’histoire contemporaine, Université de Tours

Anton Serdeczny, Senior Research Fellow au Medici Archive Project, Florence

Marie Thébaud-Sorger, Chargée de recherche, CNRS, Centre Alexandre-Koyré, et Maison Française d’Oxford



Citer ce billet
Liliane Hilaire-Perez (2023, 3 octobre). Réveiller les morts : techniques de survie et de réanimation, XVIIIe-XXIe siècle. Techniques et production dans l'histoire. Consulté le 23 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/urwj

Auteur/autrice : Liliane Hilaire-Perez

Liliane Hilaire-Pérez est professeure d’histoire moderne à l’Université de Paris (Diderot) (EA Identités-Cultures-Territoires ICT), directrice d’études à l’EHESS (Centre Alexandre Koyré) et membre de l’IUF. Elle a notamment publié L’invention technique au siècle des Lumières (Albin Michel, coll. L’Évolution de l’Humanité, 2000), La Pièce et le geste. Artisans, marchands et savoir technique à Londres au XVIIIe siècle (Albin Michel, coll. L’Évolution de l’Humanité, 2013). Elle a récemment édité : avec Guillaume Carnino et A.Kobilsky, Histoire des techniques. Mondes, sociétés, cultures (XVIe- XVIIIe siècle), PUF, Nouvelle Clio, 2016 ; en collaboration avec Valérie Nègre, Delphine Spicq, Koen Vermeir, Le livre technique avant le XXe siècle. À l’échelle du monde, CNRS Éditions, coll. Alpha, 2017 ; avec Guillaume Crnino et Jochen Hoock, La technologie générale. Johann Beckmann Entwurf der allgemeinen Technologie/Projet de technologie générale (1806), PUR, 2017. Son dernier article paru est : “‘What Is Technology?’: An Enquiry into the Science of the Arts at the Dawn of Industrialisation”, in Kristine Bruland, Anne Gerritsen, Pat Hudson, Giorgio Riello (dir.), Re-inventing the Economic History of Industrialisation, McGill-Queens University Press, 2020, p. 44-58. Elle est responsable de la revue Artefact. Techniques, histoire et sciences humaines https://journals.openedition.org/artefact/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search