Technik or Technologie? European Circulation of Bélidor’s, Wolff’s and Gessner’s Technological Works

Journées d’étude organisées par le GDR TPH

Les mercredi 30 novembre et jeudi 1er décembre 2022 à l’Université Paris Cité

Lieu : Université Paris Cité.  Bât. Olympe de Gouges, Place Paul Ricoeur, 75013 Paris

Organisation : Marcos Camolezi, Guillaume Carnino, Indravati Félicité, Liliane Pérez

Proposant une définition du substantif latin Technologia en 1728, Christian Wolff ouvre l’horizon moderne du concept que Johan Beckmann fondera au long des trois dernières décennies du xviiie siècle tout en employant la forme allemande Technologie. Ce mot et ses cognats français et anglais connaissent plusieurs acceptions au xixe siècle, bien que le sens terminologique, le sens beckmannien et, en France, le sens étymologique restent prédominants. Déjà pleinement incorporé aux langues modernes au tournant du xxe siècle, le mot technology devient un synonyme de « science appliquée » depuis la Seconde Guerre mondiale, transformant petit à petit les acceptions de « technologie » et de Technologie en France et en Allemagne1.

Lire la suite : Wolff Gessner workshop présentation


Programme complet : Wolff Gessner workshop programme

Wednesday, 1.00 PM Room 376

1.00  Welcoming coffee

2.00 – 3.00 Opening discussion Words matter. How “tech-” words interact with our way of making history of technical and technological things? Marcos Camolezi (ENS, République des savoirs), Stefanie Buchenau (Université Paris 8, Les mondes allemands : histoire des idées et des représentations), Éric Brian (EHESS, Centre Maurice Halbwachs), Guillaume Carnino (UTC, COSTEC), Liliane Hilaire-Pérez (UPC/EHESS, ICT/CAK)

3.00 – 3.40 Isabelle Laboulais (Université de Strasbourg, SAGE) Art du mineur / science du mineur. Les enjeux de la « technologie » dans la formation des ingénieurs des Mines en France des années 1780 aux années 1810.

4.00 – 4.40 Amélie Dessens (Mines Paris – PSL – BIB) La bibliothèque de l’École des mines, une ressource pour l’histoire de la science des mines à l’échelle européenne.

4.40 – 5.20 Sebastian Felten (Universität Wien) Looking hard at tools: Bergtechnik in the curriculum of the Freiberg Mining Academy (ca. 1750-1820).

Thursday, Dec. 1rst  Room 358

10.00 – 10.40 Guillaume Garner (ENS-Lyon, LARHRA) La technologie comme enjeu de police économique dans les sciences camérales au XVIIIe siècle.

10.40 – 11.20 Johannes Schick (Universität Siegen) Technology as a Category: German Sources of a Durkheimian Category.

11.50 – 12.30 Jérôme Baudry (EPFL) et Yohann Guffroy (EPFL/Université Paris Cité, ICT) Pour une histoire des pratiques technologiques. Représenter l’invention en Angleterre et en France, xviiie-xixe siècles : le cas des patents/brevets.

Lunch

2.00 – 2.40 Isabelle Kalinowski (Pays germaniques-CNRS/ENS) De la « Physica sacra » de Scheuchzer aux « Tabulae phytographicae » de Johannes Gessner : botanique et technique

2.40 – 3.20 Andre Wakefield (Pitzer College) Shifting Boundaries: Oeconomy, Technology and Agriculture Around 1770

3.50 – 4.30 Jacob Orrje (Uppsala University) Dreams of infinite grain in the Nordic fields. Translating and using Wolff’s Wunder­ bahren Vermehrung Des Getreides among cameralist agricultural reformers in early eighteenth-century Sweden

4.30 – 5.00 General discussion


1 Voir par exemple Guillerme, Sebestik, 1966 ; Sigaut, 1993 ; Marx, 1997 ; Schatzberg, 2006 ; Vérin, 2007 ; Carnino, 2010 ; Carnino, Hilaire-Pérez, Hoock, 2017 ; Schatzberg, 2018 ; Félicité, Hilaire-Pérez, Pelus-Kaplan, 2021 ; Camolezi, 2022 ; Camolezi, Barron, Deldicque, 2022.


Auteur/autrice : Liliane Hilaire-Perez

Liliane Hilaire-Pérez est professeure d’histoire moderne à l’Université de Paris (Diderot) (EA Identités-Cultures-Territoires ICT), directrice d’études à l’EHESS (Centre Alexandre Koyré) et membre de l’IUF. Elle a notamment publié L’invention technique au siècle des Lumières (Albin Michel, coll. L’Évolution de l’Humanité, 2000), La Pièce et le geste. Artisans, marchands et savoir technique à Londres au XVIIIe siècle (Albin Michel, coll. L’Évolution de l’Humanité, 2013). Elle a récemment édité : avec Guillaume Carnino et A.Kobilsky, Histoire des techniques. Mondes, sociétés, cultures (XVIe- XVIIIe siècle), PUF, Nouvelle Clio, 2016 ; en collaboration avec Valérie Nègre, Delphine Spicq, Koen Vermeir, Le livre technique avant le XXe siècle. À l’échelle du monde, CNRS Éditions, coll. Alpha, 2017 ; avec Guillaume Crnino et Jochen Hoock, La technologie générale. Johann Beckmann Entwurf der allgemeinen Technologie/Projet de technologie générale (1806), PUR, 2017. Son dernier article paru est : “‘What Is Technology?’: An Enquiry into the Science of the Arts at the Dawn of Industrialisation”, in Kristine Bruland, Anne Gerritsen, Pat Hudson, Giorgio Riello (dir.), Re-inventing the Economic History of Industrialisation, McGill-Queens University Press, 2020, p. 44-58. Elle est responsable de la revue Artefact. Techniques, histoire et sciences humaines https://journals.openedition.org/artefact/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search